de la famille des Araneidae

Mangora acalypha - Mangore petite-bouteille

 

Taille - femelle : 4-6 mm, mâle : 3-4 mm.

Cette très petite espèce est aisément reconnaissable au dessin (en forme de bouteille) du dos de son abdomen. Il présente, sur un fond clair, trois lignes parallèles de tirets noirs, la médiane commençant à l’avant, les deux latérales au milieu de l’abdomen. C’est la seule espèce du genre.

Milieux colonisés

Elle colonise des lieux ensoleillés avec de la végétation basse, solide : landes, garrigues, steppes, prairies, ...

Chasse

La toile est construite sur des plantes basses comme les bruyères. Il est très rare qu’elle soit tissée en hauteur dans la végétation. Elle est constituée d’un grand nombre de spires, régulières, serrées. Il n’y a pas de retraite. Si l’araignée est effrayée, elle se laisse tomber au sol et la couleur de son corps devient plus grise.

Développement, cycle

Le cycle est annuel. Les mâles sont présents d’avril à juin, les femelles de mai à août. Le développement des œufs est rapide. Les jeunes apparaissent en juillet, ils hivernent cachés dans la mousse ou la litière et sortent dès février.

(INPN : Inventaire National du Patrimoine Naturel)

Araignée : Mangora acalypha
Araignée : Mangora acalypha
Retour à l'accueil