A propos des morsures d'araignées ...

Tous les médias parlent des morsures de " l'araignée-violon ".

 

Richard a  demandé des explications à Christine ROLLARD

aranénologue et auteur d'un superbe livre :

Arachna - Les voyages d'une femme araignée - aux éditions Belin

 

et voici sa réponse :

 

Bonjour Richard,


j'ai en effet été contactée par divers médias à ce sujet depuis vendredi et j'ai bien eu une identification à faire qui concernait Loxosceles rufescens et j'ai eu un contact vendredi avec le chirurgien qui a eu deux patientes avec des nécroses. Il m'a d'ailleurs avoué qu'il avait peut-être malheureusement et involontairement contribué à la diffusion de la mauvaise information sur l'identification de l'araignée!!!!!!!

J'ai également dit à certains journalistes qu'il y avait eu régulièrement des fausses rumeurs au sujet des "araignées-violons".
Donc des vérifications nécessaires que j'ai essayées de faire.

En voyant ce nouvel article, je suis encore effarée de voir qu'une photo est insérée, certainement piochée sur internet, et qui n'est pas une Loxosceles!!!!

Bref! Même si cette fois il y aurait eu "apparemment" des morsures par l'espèce française voire européenne (qui est d'ailleurs cosmopolite) et absolument pas de toute façon par l'espèce américaine, il peut y avoir des réactions de ce type puisque le venin des araignées-violon est de type nécrotique.

Pour autant, même si ce groupe d'araignées fait partie des espèces citées comme potentiellement dangereuses pour l'homme, il ne faut pas céder à un vent de panique. Les contacts sont pratiquement inexistants et si ces cas sont tous avérés, c'est plutôt faute à pas de chance avec des réactions marquées pour ces personnes.

Mais bien évidemment, encore une fois, il faut que tout soit vérifié et dans quelles conditions les morsures ont eu lieu, etc...

J'espère ainsi avoir donné quelques éléments de réponses aux interrogations des adeptes des forums. Pas de problème pour me citer bien sûr et te couvrir.

Et il y a encore du boulot pour faire changer l'approche du monde des araignées dans le public.

Bien cordialement.
Christine

Retour à l'accueil